Quand Pulvar pense à Montebourg pour Matignon

  • A
  • A
Quand Pulvar pense à Montebourg pour Matignon
Audrey Pulvar et son compagnon Arnaud Montebourg.@ MAXPPP
Partagez sur :

Lors de son émission sur D8, la journaliste s'est attardée sur le manque de charisme de Jean-Marc Ayrault.

"On découvre que Jean-Marc Ayrault n'a pas de charisme, c'est une surprise pour qui ?" Audrey Pulvar animait lundi, lors de l’émission de Laurence Ferrari Le Grand 8, un débat sur le manque présumé d'autorité et de réactivité du Premier ministre, et l’animatrice n’a pas été tendre avec le chef du gouvernement. Elle a même une petite idée de l’identité de son potentiel successeur si le siège venait à être vacant…

"On parle de temps en temps également d'Arnaud Montebourg"

Mais avant d’abattre ses cartes, la patronne des Inrockuptibles a tenu à rafraîchir la mémoire de ceux qui, dans l’opposition, crient au manque de charisme du locataire de Matignon. "Souvenez vous des deux premières années (...) Fillon en a pris plein la figure, on disait qu'il avait mal au dos parce que justement il en avait plein le dos. C'était Mister Nobody, on estimait qu'il n'avait pas de charisme, n'avait pas prise sur sa majorité, qu'il ne s'entendait pas avec Nicolas Sarkozy, qu'il l'exaspérait...", a-t-elle déclaré, avant de conclure : "le pire que l'on puisse souhaiter à Jean-Marc Ayrault c'est d'avoir la même longévité que François Fillon", qui est resté cinq ans à Matignon, soit l’intégralité du bail élyséen de Nicolas Sarkozy.

Pour autant, si elle défend en creux Jean-Marc Ayrault, Audrey Pulvar n’a pas l’air plus convaincue que cela par l’action du gouvernement, et se fait l’écho des coulisses médiatico-gouvernementales : "Qu'est-ce que voulez que François Hollande fasse ? Il va prendre Manuel Valls comme Premier ministre, une forte personnalité comme celle de Manuel Valls ou celle de... on a parlé un moment de Marisol Touraine", glisse-t-elle.

Avant d’avancer un autre nom, celui de son compagnon : "on parle de temps en temps également d'Arnaud Montebourg, ça serait encore plus compliqué pour [François Hollande] d'avoir un Premier ministre qui ait une forte personnalité".

>> A LIRE AUSSI : Pulvar, la sacrifiée

Pulvar répond sur Twitter

Une sortie que n’a pas manqué d’exploiter la droite. Mardi, après avoir longuement pris à partie Jean-Marc Ayrault sur les "recadrages" des derniers jours, Christian Jacob, sous les acclamations de l’opposition, s’est servi de la déclaration de la journaliste de D8 pour moquer son manque d’autorité présumé : "J’apprends à l’instant que Madame Pulvar présente Monsieur Montebourg comme un de vos possibles successeurs". Sourire crispé de Jean-Marc Ayrault.

Audrey Pulvar, avocate de l’opposition ? L’animatrice a été apostrophée sur ce thème sur Twitter, et s’est fendue d’une réponse ironique adressée à deux internautes :