Quand les aveugles se moquent des politiques

  • A
  • A
Quand les aveugles se moquent des politiques
@ Wonderful
Partagez sur :

EN IMAGES - Montebourg ou Ayrault avec une canne blanche ? C’est pour la bonne cause.

Pour la troisième année consécutive, la Fédération des aveugles et des handicapés de France (FAF) interpelle d’une façon pour le moins originale les acteurs de la vie politique afin de faire entendre leurs revendications. C’est en effet en malvoyant que sont dépeints certains membres du gouvernement dans le calendrier annuel de l’association.

A côté de chaque photo figure une question, dont la réponse s’affiche en gros sous le modèle d’un jour. Pour ouvrir l’année 2013, la question posée à Jean-Marc Ayrault porte sur les livres : "savez-vous que l’accès à la culture est indispensable à tout citoyen, handicapé ou non, et que faute d’une réelle politique du livre adapté, cet accès nous est impossible ?"

Sans-titre-3

Vincent Michel, président de la FAF a justifié dans Le Figaro de jeudi le choix du Premier ministre. "Il est logique que nous prenions pour cible Jean-Marc Ayrault. C’est lui qu’il faut secouer aujourd’hui. C’est lui qui détient les clés du camion du gouvernement. C’est lui qui pilote le mouvement contrairement à ce qui se passait dans le gouvernement précédent", a-t-il expliqué.

Sans-titre-4

Si l’enjeu est sérieux, la façon de faire est parfois plus légère, ce qu’assume parfaitement Vincent Michel. Sur le choix de la Première dame, qui illustre le mois de mars, il  admet que "c’est un clin d’œil coquin. Il nous fallait avoir la reine du tweet, la plus célèbre twitteuse de France pour mettre en avant nos difficultés d’accès au monde des nouvelles technologies. Un ordinateur adapté coûte dix fois plus cher."

Sans-titre-5

En été, c’est Arnaud Montebourg qui est à l’honneur, et sans marinière. Le ministre du Redressement productif est pris à partie sur la question de la voiture électrique qui, "sans signalisation sonore suffisante, constitue une menace mortelle pour les piétons aveugles et malvoyants."

Sans-titre-6

Mardi, Manuel Valls a dévoilé le chiffre des voitures brûlées lors du jour de l’An, ce qui ne se faisait plus. C’est sur un autre terrain qu’il est interpellé par les aveugles de France : "savez-vous que notre vie quotidienne reste difficile ? Accessibilité, transports, emploi, formation, culture… dans tous ces domaines nous revendiquons notre droit à la sécurité !"