Quand l'éducation rassemble Rihanna, Hollande et Vallini sur Twitter

  • A
  • A
Quand l'éducation rassemble Rihanna, Hollande et Vallini sur Twitter
François Hollande a fini par répondre à Rihanna sur Twitter@ DR
Partagez sur :

La chanteuse américaine Rihanna a interpellé François Hollande sur les réseaux sociaux pour le pousser à s'engager en faveur de l'éducation des enfants en situation de guerre.

Que Rihanna se rassure : François Hollande prête bien attention aux interventions de la superstar de la pop américaine. Interpellé par la chanteuse sur Twitter jeudi, le président de la République a fini par lui répondre le lendemain soir sur le réseau social : "Chère @Rihanna, merci pour votre engagement. Vous allez recevoir ma réponse détaillée. En effet, l’éducation est la première priorité." Un message également publié en anglais à l'adresse de la chanteuse.

À l'origine de cet échange surprenant, il y a l'investissement de Rihanna dans le fonds de l'Unicef Education Cannot Wait (L'éducation ne peut pas attendre). L'objectif de ce fonds est d'offrir une scolarisation à des millions d'enfants confrontés à des situations de guerre. La chanteuse en assurera notamment la promotion samedi lors d'un grand concert caritatif à New York.

Vallini s'en mêle. Auparavant, elle avait donc choisi d'interpeller François Hollande… Mais, en l'absence de réponse, Rihanna s'inquiétait de voir son courrier enterré par les services de l'Élysée : "Avez-vous vu ma lettre ? J'attends votre réponse !"

Avant la réponse présidentielle, Rihanna avait eu droit à un tweet du Secrétaire d'État chargé du Développement et de la Francophonie, André Vallini : "Vous avez raison, l'éducation ne peut pas attendre. On y travaille." Rihanna peut être rassurée.