Puisseguin : Hollande exprime sa "compassion" aux proches des victimes

  • A
  • A
Puisseguin : Hollande exprime sa "compassion" aux proches des victimes
@ JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Partagez sur :

Quatre jours après le drame qui a fait 43 morts, le chef de l'Etat, accompagné par Manuel Valls et plusieurs ministres, s'est rendu mardi à une cérémonie d'hommage sur place.

L'ESSENTIEL

A Puisseguin, en Gironde, l'heure était au recueillement mardi matin. Le président François Hollande a rendu hommage aux 43 victimes et à leurs familles, après le plus meurtrier accident de la route en France depuis 33 ans survenu le 23 octobre au milieu du vignoble bordelais.

• François Hollande, Manuel Valls et plusieurs ministres se sont rendus mardi matin à Puisseguin, en Gironde.

• Le chef de l'Etat a exprimé sa "compassion" lors d'une cérémonie à Petit-Palais.

• L'enlèvement des carcasses du camion et du car impliqués dans l'accident a commencé lundi.

Le pays "bouleversé". "Nous sommes rassemblés pour dire ensemble notre compassion, notre solidarité, à l'égard des familles, des proches frappés par le malheur", a déclaré François Hollande. "Personne n'est préparé à de telles épreuves. Voilà pourquoi nous vous devons la solidarité, et c'est le pays tout entier, la France, que je représente en ce jour auprès de vous, qui s'est trouvé bouleversé par cette catastrophe, parce qu'il aurait pu nous concerner tous".

François Hollande a également promis "la vérité" aux familles. "Je vous l'assure ici : l'enquête sera menée jusqu'au bout sous l'autorité de la justice. Car laisser le doute s'établir, renoncer à rechercher la vérité, ce serait laisser la place libre à toutes les rumeurs comme à toutes les amertumes. Je m'y refuse", a assuré le chef de l'Etat.



Plusieurs ministres sur place. François Hollande était accompagné de Manuel Valls et de plusieurs membres du gouvernement : Bernard Cazeneuve (Intérieur), Ségolène Royal (Écologie), Marisol Touraine (Santé), Alain Vidalies (Transports), Laurence Rossignol (Famille et Personnes âgées).










La cérémonie s'est déroulée à Petit-Palais-et-Cornemps, village de 756 habitants et l'une des communes girondines les plus endeuillées, où un chapiteau blanc avait été dressé sur la pelouse sous lequel se presseront les officiels, les familles et les habitants des villages avoisinants venus manifester leur solidarité. Six maires de communes endeuillées ont pris la parole lors de l'hommage. Parmi eux, Patricia Raichini, maire de Petit-Palais, personnellement frappée dans la catastrophe par la perte de trois belles-sœurs. "C'est une partie de notre mémoire collective qui s'est éteinte", a-t-elle déclaré.