PSG-Barça, un match très politique

  • A
  • A
PSG-Barça, un match très politique
Manuel Valls au Parc des Princes, aux cotés des dirigeants parisiens.@ MaxPPP
Partagez sur :

RÉACTIONS - En se disant supporter du Barça, Manuel Valls ne s’est pas fait que des amis.

Il le dit haut et fort. Il assume et il en est fier. Dans les colonnes du Journal du Dimanche, Manuel Valls a assuré que mardi soir, il supporterait Barcelone face au PSG, en Ligue des Champions. "C'est mon club, un club qui dépasse les frontières. Mais je resterai calme dans les tribunes, c'est promis... et si le PSG fait un beau match et l'emporte, tant mieux ! Ce sera la promesse d'un retour très ouvert au Camp Nou", a lancé le ministre de l’Intérieur, qui répète à qui veut l’entendre que l’hymne du club catalan, El Cant del Barça, a été écrit par cousin germain de son père. Une histoire de famille, donc.



Hymne FC Barcelone FCBpar arnaud_cosson

Ces déclarations ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd. L’opposition s’est engouffrée dans la brèche sur le thème "Manuel Valls n’est pas patriote". Lionnel Luca, député UMP des Alpes-Maritimes, est le premier à avoir dégainé sur son compte Twitter :



Le Front national ne pouvait rester silencieux sur cette thématique qui lui est chère. Contactée par Francetvinfo, Eric Domard, conseiller spécial de Marine Le Pen sur les questions sportives, ne s’est pas fait prier : "Il est regrettable qu'un ministre français supporte un club espagnol face à un club français. Manuel Valls est catalan, on peut comprendre son choix de cœur. Mais il n'avait pas besoin d'étaler ce choix sur la place publique." Il a été rejoint dans sa critique par lebras droit de Marine Le Pen, Florian Philippot :