PS, vie privée : Hollande se dévoile

  • A
  • A
PS, vie privée : Hollande se dévoile
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le candidat évoque dans la presse italienne ses relations avec Royal et sa nouvelle compagne.

François Hollande s’est montré plus volubile dans la presse italienne qu’il ne l’est généralement dans les médias français. Dans une interview publiée mardi par le quotidien Il Corriere della Sera, le candidat à la primaire socialiste s’est exprimé sur sa vie privée, un sujet qu’il préfère d’habitude esquiver.

Il a notamment promis qu’en cas de victoire à la primaire, sa compagne, la journaliste politique Valérie Trierweiler, "ne s’occupera plus de la campagne présidentielle." En revanche, s’ils devaient devenir les prochains occupants de l’Elysée, leur attitude serait fondée, affirme-t-il, sur la "transparence dans la vie personnelle, sans exhibitionnisme".

Le PS "risque de disparaître"

François Hollande n’a pas non plus éludé les questions sur Ségolène Royal, son ancienne compagne et actuelle rivale dans la course à l’investiture socialiste. S’il la perçoit comme une "concurrente", la situation n’est toutefois pas dure à vivre. "C’était plus difficile avant" admet-il. "Notre relation est politique. Nous sommes attentifs à être des concurrents avec un sens de responsabilité l’un envers l’autre".

L’ancien premier secrétaire du PS n’a pas hésité à lancer une mise en garde brutale sur l’avenir de son parti. "en 2012, le candidat socialiste devra gagner ou bien le parti risque vraiment cette fois de disparaître. Nous ne sommes pas au gouvernement depuis 10 ans, et cela fait 23 ans qu’un socialiste n’a pas été élu à l’Elysée", a prévenu François Hollande.

Le premier tour de la primaire socialiste est prévu le 9 octobre prochain.