Provoc, com', buzz : la droite souhaite un mauvais anniversaire à Hollande

  • A
  • A
Provoc, com', buzz : la droite souhaite un mauvais anniversaire à Hollande
@ Jim Watson / AFP
Partagez sur :

Pour les quatre ans de l’accession du président à l’Elysée, plusieurs initiatives sont lancées sur internet pour discréditer son action. 

Voilà des cadeaux d’anniversaire qui ne vont probablement pas plaire à François Hollande. En même temps, ce n’est pas l’objectif, bien au contraire. Il y a quatre ans, le 6 mai 2012, le chef de l’Etat accédait à l’Elysée, et la droite a décidé vendredi de fêter cela à sa manière. Et comme, du côté des Républicains, la primaire est lancée, chaque camp y est allé de sa petite initiative, avec à chaque fois l’utilisation de l’impitoyable placard à archives qu’est internet.

Chez Juppé, chiffres, "ça va mieux" et... Marilyn Monroe. Le camp Juppé a ainsi opté pour une vidéo de riposte au "ça va mieux", lancé par François Hollande le 14 avril dernier sur France 2. Le clip, d’un peu plus d’une minute, débute par une image de Marilyn Monroe chantant son célèbre "Happy birthday to you Mr Président", puis, deux voix égrènent des chiffres, forcément peu flatteurs, en réponse à des affirmations du chef de l’Etat. Et en guise de conclusion : "Alors, on continue ou on change ?"

Avec cette vidéo, les juppéistes veulent montrer qu'ils sont "à l'offensive, avec un peu d'humour", selon Aurore Bergé, responsable de la campagne digitale d'Alain Juppé, jointe par Europe 1.

Les jeunes sarkozystes inondent le réseaux sociaux. Mais ils ne sont pas les seuls à avoir eu l’idée de brocarder François Hollande en ce jour anniversaire. Les jeunes sarkozystes (@NSlesjeunes sur Twitter) ont prévu d’inonder les réseaux sociaux toute la journée en publiant leur propre "bilan", négatif évidemment, de l’action présidentielle depuis quatre ans. Ils dénoncent ainsi, notamment, l'"antisarkozysme primaire" ou le "matraquage fiscal".

 
affiche jeunes sarkozystes

"Le quinquennat de François vu par Hollande". Enfin, chez Bruno Le Maire, ce sera ambiance "le quinquennat de François vu par Hollande". L’équipe de l’un des outsiders les plus sérieux à la primaire a exhumé des phrases du candidat Hollande contre le sortant Sarkozy, qui lui reviennent aujourd’hui en boomerang.

 Un happening au Bourget. Ce 6 mai se conclura par un happening des jeunes militants Les républicains au Bourget, à 18 heures. Le lieu n’a évidemment pas été choisi au hasard, puisque c’est là que, pendant la campagne présidentielle, François Hollande avait lancé lors d’un discours : "mon adversaire, c'est le monde de la finance".

De son côté, François Hollande fête cet anniversaire en se reposant à La Lanterne, la résidence d’Etat du président de la République située dans le château de Versailles. Histoire d'oublier une date forcément un peu morose pour le chef de l'Etat, toujours aussi impopulaire.