Projet de loi immigration : l'Intérieur renonce à une mesure contestée sur l'asile

  • A
  • A
Projet de loi immigration : l'Intérieur renonce à une mesure contestée sur l'asile
(image d'illustration de demandeurs d'asile) @ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Le ministère de l'Intérieur annonce mercredi qu'il renonce à une mesure contestée sur la politique d'asile de la France. 

L'Intérieur va retirer de son projet de loi sur l'immigration, attendu début 2018, la notion contestée de "pays tiers sûr" permettant, sous certaines conditions, de renvoyer un candidat à l'asile vers un pays de transit, a indiqué à l'AFP mercredi une source au ministère.

Un retrait en pleine polémique sur le "tri" de migrants. "La notion de pays tiers sûr ne figurera pas dans le texte", qui est "encore en calage", a-t-on ajouté de même source, confirmant des propos du député LREM Sacha Houlié, mercredi matin sur Europe 1. Cette décision intervient en pleine polémique autour du projet du gouvernement de recenser les migrants dans les centres d'hébergement d'urgence.