Primaires de la droite : que proposent les candidats sur le cumul des mandats ?

  • A
  • A
Partagez sur :

À trois jours du dernier débat de la primaire de la droite, Europe 1 poursuit son examen des programmes des candidats avec l'Institut Montaigne. Gros plan sur le cumul des mandats, alors que près de neuf Français sur dix sont pour le non cumul.

Alors que s'ouvre la dernière semaine de campagne pour les candidats de la droite et du centre, Europe 1 poursuit, avec l'Institut Montaigne, l'examen des programmes des candidats qui se retrouveront jeudi soir pour le troisième et dernier débat, à suivre sur Europe 1. Focus sur le cumul des mandats, alors qu'une loi interdira bientôt aux parlementaires de cumuler leur mandat avec une fonction exécutive locale, c'est-à-dire maire ou président de conseil général par exemple. Le texte doit s'appliquer après la présidentielle, alors que plus de neuf Français sur dix sont pour le non cumul.

La France, un cas à part en Europe. En France, plus de 8 députés sur 10 ont un autre mandat local. Un taux bien au dessus des autres pays européens : en Allemagne par exemple, seulement deux députés sur dix cumulent avec un autre mandat. Au Royaume-Uni et en Italie, ce résultat passe même en dessous des 1 sur 10.

Pourtant, Nicolas Sarkozy souhaite abroger la loi sur le non cumul et propose de soumettre cette proposition à référendum. C'est le seul candidat de la primaire de droite, avec Jean-Frédéric Poisson, à vouloir revenir à la législation antérieure. Alain Juppé plaide pour un entre-deux : non au cumul des mandats, sauf pour les maires de petites communes ou communes moyennes, pour "éviter", selon lui, d'avoir des "élus hors sol". De son côté, François Fillon ne veut pas toucher à la loi qui s'appliquera en juin 2017.

Jean Tibéri, recordman du cumul. Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire souhaitent quant à eux aller plus loin. Tous deux proposent, en plus du non cumul, de limiter à trois le nombre de mandats successifs. Car aujourd'hui c'est illimité. L'ancien maire de Paris Jean Tibéri fait partie des recordman avec 11 mandats de député et 44 années de présence. Le président de l'Assemblée Claude Bartolone en est lui à son huitième mandat.

Bruno Le Maire veut en plus interdire le cumul entre une fonction gouvernementale et un mandat exécutif local. Aujourd'hui ce n'est pas prévu dans les textes.