Primaire PS à Marseille : Patrick Mennucci bat Samia Ghali

  • A
  • A
Primaire PS à Marseille : Patrick Mennucci bat Samia Ghali
@ Capture d'écran
Partagez sur :

MUNICIPALES - Le député a battu Samia Ghali au second tour de la primaire. Il défiera Jean-Claude Gaudin en mars.

L'INFO. Patrick Mennucci sera le candidat officiel du PS contre Jean-Claude Gaudin aux élections municipales de mars prochain. Il a remporté la primaire socialiste de la cité phocéenne dimanche soir, selon Alain Fontanel, le secrétaire national aux fédérations du PS.

Résultats serrés mais nets. "Les deux candidats ont reconnu la victoire de Patrick Mennucci, avec des scores serrés mais suffisamment nets" pour qu'ils soient acceptés par les deux finalistes, a déclaré Alain Fontanel. Concernant le déroulement du vote, après les couacs du premier tour, seuls "des problèmes mineurs" ont été signalés pour ce 2e tour, a-t-il ajouté. Aucun chiffre officiel n'a été dévoilé quant aux résultats. Selon le député Henri Jibrayel, défait au 1er tour et soutien de M. Mennucci, celui-ci est arrivé en tête dans les 15e et 16e arrondissements, fief de Samia Ghali.

Une forte mobilisation. La participation au second tour de la primaire socialiste est en hausse de 14,7% avec plus de 24.000 votants par rapport au premier tour. Les soutiens des deux candidats se sont par exemple bousculés dans leur fief respectif, a constaté la correspondante d'Europe 1 sur place. "Les Marseillais se passionnent pour ce match entre deux fortes personnalités, après un vote qui avait déjà mobilisé très largement dimanche dernier (20.734 électeurs)", s'est félicité lors d'un point presse Alain Fontanel, le secrétaire national aux fédérations du PS.

Samia Ghali est amère. Visage fermé, Samia Ghali a pris la parole publiquement quelques minutes après l'officialisation des résultats. "Ce n'est pas un si mauvais résultat, puisque j'étais seule contre cinq candidats plus le gouvernement", a-t-elle fustigé. Avant de rendre le micro, la candidate battue a lancé une charge contre le gouvernement. "Je voudrais dire à Jean-Marc Ayrault et à tout le gouvernement que je suis déçue de leur comportement".

>> LIRE AUSSI - La charge de Samia Ghali contre le gouvernement