Valls à Macron : "pas de place pour les aventures individuelles" à la présidentielle

  • A
  • A
Valls à Macron : "pas de place pour les aventures individuelles" à la présidentielle
@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre a également appelé son camp à arrêter "la machine à perdre" pour 2017, lors d'une intervention devant les députés socialistes.

Manuel Valls attaque son ancien ministre. Le Premier ministre a fustigé mardi soir les "aventures individuelles" à gauche qui n'ont "pas de place" pour la présidentielle de 2017, visant les rivaux de François Hollande, en premier lieu Emmanuel Macron. 

"Il n'y a pas de place pour les aventures individuelles. C'est ne rien comprendre à l'Histoire qui s'est invitée, à la tragédie parfois, à la mort qui s'est imposée au cours de ces dernières années, c'est ne rien comprendre aux aspirations du peuple français", a lancé Manuel Valls devant les députés socialistes, lors d'un séminaire de rentrée, sans toutefois nommer ses cibles.

"Si on ne bouge pas, la gauche disparaîtra !" Manuel Valls a appelé mardi soir la gauche à arrêter "la machine à perdre" pour 2017, lors d'une intervention devant les députés socialistes, accusant une partie de son camp de "parier sur la défaite du PS". "Si on ne bouge pas, la gauche disparaîtra ! (...) Si on ne bouge pas, la gauche, la gauche de gouvernement, la social-démocratie (...) laissera les Français seuls, seuls, face à un choix amer : la droite dure ou l'extrême droite !", a poursuivi le Premier ministre.

"Si on ne bouge pas, la gauche sera ultra minoritaire à l'Assemblée nationale ! Oui la gauche telle que nous l'imaginons, utile, assumant les responsabilités de l'exercice du pouvoir, peut mourir, mais moi je veux qu'elle vive !" a-t-il déclaré en clôture du séminaire de rentrée des députés socialistes.