Présidentielle : trois bonnes raisons de faire sa procuration maintenant

  • A
  • A
Présidentielle : trois bonnes raisons de faire sa procuration maintenant
Les procurations peuvent être réalisées jusqu'à la veille du premier tour du scrutin.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Si en théorie la date limite pour demander une procuration est la veille du scrutin, le plus tôt est le mieux pour éviter les mauvaises surprises.

"A force de remettre à plus tard, la vie nous dépasse", écrivait jadis le philosophe latin Sénèque. Il en va de même, la dramaturgie en moins, pour votre procuration à la présidentielle - si vous désirez voter, évidemment. Car s'il vous reste une vingtaine de jours pour mandater une personne de confiance afin de porter votre voix, il se peut que votre bonne volonté soit empêchée à force de procrastiner. Sans parler des contrariétés - pour vous, mais également pour les fonctionnaires chargés de traiter ces procédures - en cas de procuration de dernière minute. Europe 1 vous donne trois bonnes raisons de ne plus tarder. 

Parce que ça ne prend que 10 minutes. Tout d'abord, pour que la procuration soit possible, il faut que la personne désignée soit majeure et inscrite sur les listes électorales de la même commune, mais pas forcément dans le même bureau de vote. Ce préalable évacué, dirigez-vous au commissariat, à la gendarmerie ou encore au tribunal d’instance de votre quartier muni de votre carte d’identité. Sur place, il vous faudra simplement remplir un formulaire et une attestation sur l'honneur (que vous pouvez d'ores et déjà télécharger, compléter et imprimer ici pour gagner du temps). Vous repartirez avec un récépissé à remettre à la personne qui votera pour vous. Tout cela est gratuit et ne prend qu'une dizaine de minutes... quand elle est faite à temps.



Pour éviter d'engorger les commissariats. Plus les jours passent, plus les demandes de procuration vont crescendo. La semaine prochaine, par exemple, les commissariats parisiens devraient recevoir en moyenne 200 personnes par jour, selon nos informations. Résultat : plus le jour du scrutin approche, plus vous avez de chance de faire la queue au guichet, au hasard, d'un commissariat. Et si vous ne le faites pas pour vous, faites le alors pour les fonctionnaires de police. Décharger les policiers des tâches administratives rébarbatives fait, en effet, partie de leurs revendications.

Pour que votre procuration arrive à temps. Sur le papier, la demande procuration peut se faire jusqu'à la veille du scrutin, soit le 22 avril. Mais dans les faits, il faut tenir compte des délais d'acheminement et de traitement de la procuration. L'envoi en recommandé de la procuration peut en effet prendre plusieurs jours si celle-ci n'est pas réalisée au sein de votre commune. Vous risquez donc de ne pas pouvoir voter si la mairie ne l'a pas reçu à temps.

A noter qu'une procuration est établie pour un scrutin ou pour une durée limitée à 1 an ; ce qui peut être utile en cas d’absence lors des élections législatives qui suivront les 11 et 18 juin prochain.