Présidentielle : quinze ans après "Fils de France", Damien Saez revient avec un nouveau titre engagé

  • A
  • A
Présidentielle : quinze ans après "Fils de France", Damien Saez revient avec un nouveau titre engagé
Quinze ans après "Fils de France", Damien Saez a mis au point une nouvelle chanson engagée sur le second tour de la présidentielle@ XAVIER LEOTY / AFP
Partagez sur :

Le chanteur engagé appelle à "monter la résistance", "s'il faut sauver la France, s'il faut la libérer" dans ce nouveau titre intitulé "Premier mai".

"Un jour, j'irai brûler la bourse, ami un premier mai, ami si pour sauver la terre, faut pendre le banquier", peut-on entendre dans la nouvelle chanson de Damien Saez intitulée Premier mai, diffusée sur Youtube dimanche.

De Fils de France à Premier mai. Au lendemain des résultats du premier tour de l'élection présidentielle de 2002 qui avait porté en tête Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen, le chanteur engagé avait composé Fils de France. Cette chanson anti-FN était devenue l'hymne des manifestations qui avait secoué la France pendant l'entre-deux-tours. Quinze ans plus tard, alors que Marine Le Pen est également au second tour de l'élection, Damien Saez revient avec Premier mai

"Nous serons la lutte". Mais cette fois-ci, le chanteur s'attaque aux deux candidats. Plusieurs couplets condamnent le monde de la finance "J'irai brûler la bourse", "cramer leur pognon pour en faire un feu pour réchauffer le sans-abri quand vient l'hiver". Damien Saez dénonce aussi, "sur les réseaux sociaux, la fachosphère vient toujours gangréner le coeur de nos humanitaires".

Avec des mots très directs, le chanteur appelle à la lutte. "S'il faut monter la résistance contre les enculés, ami s'il faut sauver la France, s'il faut la libérer." "S'il faut garder le coeur anar, garder le poing serré".