Présidentielle : l'ex-patron du Raid rallie officiellement Macron et charge Fillon

  • A
  • A
Présidentielle : l'ex-patron du Raid rallie officiellement Macron et charge Fillon
@ Alain Acco/Europe 1
Partagez sur :

Quelques jours après avoir quitté le Raid qu'il dirigeait depuis quatre ans, Jean-Michel Fauvergue a officialisé son ralliement à Emmanuel Macron. Et tacle les autres candidats.

EXCLUSIF

C'est officiel : Jean-Michel Fauvergue est en marche ! Celui qui a dirigé le Raid pendant quatre ans a officialisé mardi son soutien à Emmanuel Macron. "Macron est un chef de guerre, la police et la gendarmerie ont besoin d’un chef et fonctionnent à l’affect", explique à Europe 1 celui qui prendra officiellement sa retraite en novembre prochain et qui s'est mis en congés prolongés pour apporter son soutien à Emmanuel Macron... qui le lui rend bien : Jean-Michel Fauvergue sera candidat aux législatives en Seine-et-Marne pour En marche!.

Tacle à Fillon sur "l'honnêteté et l'intégrité". "Contrairement à ce qu’ont dit certains, il faut aimer son chef. On ne peut pas voter pour quelqu’un si on ne l’aime pas, ce n’est pas possible", explique l'homme aux 39 ans de carrière au sein de la police nationale, qui n'hésite pas à railler les autres candidats de la présidentielle, et en particulier François Fillon. "Son programme sécuritaire est uniquement un programme répressif", estime-t-il avant de se montrer plus dur. "Ce qui me choque le plus, c'est ce positionnement que je ne peux admettre concernant l'honnêteté et l'intégrité que j'enseigne à mes enfants et que j'ai appliqué tout au long de ma vie. Je ne vois pas comment quelqu'un qui n'est pas complètement intègre et honnête dans sa vie peut représenter la France au niveau le plus haut". 

Le Pen "ment aux Français", Mélenchon "suicidaire". Jean-Michel Fauvergue est également sévère concernant les programmes de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, les deux autres favoris du premier tour. "Marine Le Pen, c'est l'héritière de son père dans ce domaine de la sécurité. Les propositions sont faites tous azimuts, elles sont vagues. Il faut arrêter de mentir aux Français", réclame-t-il. "Elle se revendique seule du patriotisme français. Or je pense avoir fait mes preuves dans ce domaine là. On a des patriotes dans tous les camps, en particulier dans celui d'Emmanuel Macron". Quant au candidat de la France insoumise, l'ex-patron du Raid dénonce "des mesures qui font peur" et "une espèce d'angélisme, comme désarmer la France face aux menaces externes et internes. C'est suicidaire".

Investi aux législatives en Seine-et-Marne. Âgé de 60 ans, Jean-Michel Fauvergue a quitté ses fonctions fin mars après quatre années intenses à la tête du Raid. Il a notamment dirigé l’assaut de l’Hyper-Cacher en janvier 2015 et celui de St Denis en novembre 2015 contre Abdelhamid Abaaoud, l’un des organisateurs des attaques du 13-Novembre. Il va briguer en juin le poste de député dans la 8e circonscription de Seine-et-Marne, dont le député actuel est le socialiste Eduardo Rihan-Cypel.