Pour Sarkozy, "on ne va pas résoudre le terrorisme avec une réserve citoyenne"

  • A
  • A
Pour Sarkozy, "on ne va pas résoudre le terrorisme avec une réserve citoyenne"
Nicolas Sarkozy. @ John MACDOUGALL / AFP
Partagez sur :

L'ancien président Nicolas Sarkozy était l'invité du 20 heures de TF1 dimanche soir. Pour lui, la réserve citoyenne "ne va pas résoudre le terrorisme". 

L'ancien président Nicolas Sarkozy a estimé dimanche sur TF1 que l'appel du gouvernement à rejoindre la réserve opérationnelle civile après l'attentat de Nice n'était pas de nature à "résoudre le problème du terrorisme". "Personne ne pense que faire appel à la bonne volonté des citoyens pour les sortir de leur retraite et pour venir participer une opération de sécurité ne soit pas bien. Mais il n'y a personne qui pense qu'on va résoudre le problème du terrorisme avec ça", a déclaré le président du parti Les Républicains.

"Une autre politique est possible". L'ancien président de la République a également affirmé que "tout ce qui aurait dû être fait depuis dix-huit mois ne l'a pas été". "Je sais parfaitement que le risque zéro n'existe pas", a affirmé l'ex-chef de l'Etat mais "nous sommes en guerre, une guerre totale. Nos ennemis n'ont pas de tabous, pas de frontières, pas de principes. Donc, je vais employer des mots forts: ça sera eux ou nous", a-t-il lancé, ajoutant qu'une "autre politique est possible".