Pour Sarkozy, "l'attente fait monter le désir"

  • A
  • A
Pour Sarkozy, "l'attente fait monter le désir"
Sarkozy à la majorité: soyez "patients" et "faites confiance"@ REUTERS
Partagez sur :

Convoqués à l'Elysée, les parlementaires ont salué un président "punchy" et "même drôle"

Alors que l'inquiétude monte dans les rangs UMP, Nicolas Sarkozy a "convoqué", mardi à l'Elysée, tous les parlementaires de la majorité pour une séance de remotivation.

"On me dit suicidaire. Je suis le suicidaire le plus en forme de France". "Parfois, l'attente fait monter le désir". "Il faut de la cohérence". Lors de cette réunion, le président a multiplié les déclarations montrant sa détermination et sa volonté de se lancer officiellement dans la course à la présidentielle. 

"Si ça ne tenait qu'à moi..."

"La question n'est pas de savoir quand je serai candidat, c'est de faire son devoir. Si ça ne tenait qu'à moi, ça fait longtemps que j'aurais mis les points sur les i. La stratégie, il n'y en a pas d'autre, ce ne sont pas les médias qui fixent le calendrier, qui fixent la stratégie", a-t-il martelé.

"Je vous demande d'être patients, de faire confiance et de ne pas tomber dans tous les pièges tendus", a-t-il dit, selon une source proche des députés UMP.

Selon plusieurs députés présents et qui ont commenté, en direct, les propos du président sur Twitter, Nicolas Sarokzy a également profité de l'occasion pour défendre, une nouvelle fois, sa stratégie revenant sur les mesures qu'il a annoncées, dimanche à la télévision, concernant le logement, la construction de logements sociaux, la TVA. 





#Sarkozy a annoncé des mesures justes pour rendre notre pays plus compétitif dans un objectif unique : favoriser l'emploi

Jan 29 via Twitter for iPadFavoriteRetweetReply


Cette dernière mesure baptisée "TVA sociale", jugée impopulaire, agace tout particulièrement les députés de l'UMP qui remettent en jeu leur mandat en juin prochain. Lionnel Lucca avait ainsi, il y a quelques jours, qualifié cette "hausse de la TVA pour financer la protection sociale" de "suicide politique".

Avec cette augmentation de la TVA, "les socialistes crient à un nouvel impôt, c'est la paille et la poutre ! On va se prendre des leçons de la part de ceux qui augmentent les cotisations retraite, qui rendent progressif la CSG et qui créent une nouvelle tranche d'impôt sur le revenu...", a répondu le président. 

"Punchy et même drôle"

A la sortie de cette réunion, les parlementaires ont fait taire leur gronde. En façade, ils ont vanté les qualités de l'intervention du chef de l'Etat : Nicolas "Sarkozy était en très très grande forme", a ainsi fait savoir Valérie Rosso-Debord sur son compte Twitter, alors que le  député de Lot-et-Garonne Jean Dionis saluait un président "punchy, même drôle". Député du Nord, Sébastien Huyghe, assure de son côté que le chef de l'Etat a été "très applaudi"par les parlementaires.

Certains l'ont même trouvé "bien meilleur qu'à la télé". 





#Sarkozy. Gros applaudissements. Bien meilleur qu'à la TV si je peux me permettre....

Jan 31 via Twitter for iPhoneFavoriteRetweetReply