Pour sa rentrée, Marine Le Pen veut s'éloigner de l'image du FN

  • A
  • A
Pour sa rentrée, Marine Le Pen veut s'éloigner de l'image du FN
La présidente frontiste a décidé d’afficher sa proximité dans les meetings.@ AFP
Partagez sur :

INFO E1 - La présidente du FN fera sa rentrée politique à Brachay, en Haute-Marne le 3 septembre. Elle espère faire oublier la présidente du parti pour mettre en avant la candidate à la présidentielle.

INFO EUROPE 1

Après les rentrées politiques des ténors de la droite ce week-end, place maintenant à la rentrée de Marine Le Pen. La présidente du Front National tiendra son meeting de rentrée, le samedi 3 septembre (11h45) dans le petit village de Brachay, en Haute-Marne, comme chaque année depuis 2012. La fille de Jean-Marie Le Pen s’est montrée particulièrement discrète avant et pendant l’été.

Devenir présidentiable. Marine Le Pen a choisi de supprimer le logo - la fameuse petite flamme bleu blanc rouge -, et même le nom du Front National sur ses tracts et ses affiches. La présidente du FN laisse désormais place à la candidate à l’élection présidentielle. Son objectif est de se détacher de ce parti chargé d’histoires pour se rapprocher des Français. Elle cherche même à effacer le nom de son père ; son site de campagne s’intitule sobrement marine2017.fr. Il y a 5 ans, c’était marinelepen2012.fr.

Un format minimaliste. La présidente frontiste a également décidé d’afficher sa proximité dans les meetings. Ce samedi, à Brachay, elle prendra place sur une petite estrade sur la place du village. Un format minimaliste qu’elle aimerait reproduire pendant la campagne.

Diète médiatique. Pour la première fois, samedi, il y aura une caméra embarquée au côté de Marine Le Pen dans les coulisses, pour des séquences vidéo qui seront diffusées en direct sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter et Periscope. Un dispositif qui prendra beaucoup de place les prochains mois, alors que les interviews à la télé et à la radio resteront relativement rares. Marine Le Pen veut continuer à solenniser ses apparitions, puisque sa récente diète médiatique n’a pas entamé sa popularité.