Pour Bayrou, Macron doit être un "président juste"

  • A
  • A
Pour Bayrou, Macron doit être un "président juste"
François Bayrou a été Garde des Sceaux du gouvernement Philippe pendant près d'un mois. @ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Dans une interview au "Parisien", le président du MoDem appelle Emmanuel Macron à se défaire de l'étiquette du "président des riches" en devenant un "président juste".

François Bayrou, président du MoDem, demande dimanche à Emmanuel Macron d'être un "président juste" et prône le développement de la participation des salariés dans l'entreprise et une hausse de la rémunération des heures supplémentaires.

"Beaucoup d'avancées". Interrogé dans Le Parisien sur l'étiquette de "président des riches" qui colle à Emmanuel Macron, le maire de Pau juge que le chef de l'État pourra s'en défaire "en étant à la fois le président entraînant, inspirant et le président juste, garant de la justice dans la société". Selon lui, "il y a eu beaucoup d'avancées" depuis l'élection d'Emmanuel Macron, dont la hausse du minimum vieillesse ou la suppression progressive de la taxe d'habitation.

Des gestes pour les salariés. "Mais elles n'ont pas été mises en valeur dans le cadre d'un projet social assumé et cohérent. Ce qui a percuté, c'est l'autre volet, l'ISF et la baisse inopportune de l'APL", regrette l'ex-ministre de la Justice. Dans l'immédiat, le président du MoDem préconise la développement de la participation des salariés dans les entreprises et la hausse de la rémunération des heures supplémentaires. "Ces deux décisions iront dans le sens de la reconnaissance et de l'autonomie", estime-t-il.