Jean-Marc Ayrault, après une succession de chutes importantes, enregistre sa première hausse (+4) depuis sa nomination à Matignon, selon un sondage Ifop pour Paris Match diffusé lundi. Désormais, 47% des Français disent approuver l'action du chef du gouvernement, précise cette enquête. Jean-Marc Ayrault ne semble pâtir que légèrement de l'occupation du site du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, ville dont il était le maire, puisque 58% des Français continuent de juger qu'il est un homme de dialogue (-3) et 50% qu'il est proche des préoccupations des Français (-2).

De son côté, le président François Hollande baisse légèrement d'un point avec 41% d'approbation. Toutefois, l'Ifop relève une baisse de cinq points de la part des personnes "n'approuvant pas du tout" l'action du chef de l'Etat, signe, selon lui, d'une légère décrispation d'une partie de l'opinion. François Hollande continue d'asseoir sa stature internationale, trois Français sur cinq (60%, +2) jugeant qu'il défend bien les intérêts de la France à l'étranger.  L'approbation de sa gestion des finances publiques progresse également pour retrouver son niveau d'octobre : ainsi, 40% des Français estiment que le président de la République mène une politique efficace contre la dette et les déficits publics (+2)

Ce sondage a été effectué les 29 et 30 novembre auprès d'un échantillon de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.    (Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser)