Placé et Rugy doivent chacun plus de 11.000 euros à EELV

  • A
  • A
Placé et Rugy doivent chacun plus de 11.000 euros à EELV
@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Les deux anciens cadres du parti, démissionnaires, n’ont pas reversé les 30% de leur indemnité d’élus.

Chez les écologistes, on semble bien décidé à tourner la page Placé-Rugy. Après le lancement d’une pétition, vendredi, réclamant la démission de Jean-Vincent Placé de son poste de chef de file des sénateurs écolos, voilà que leur ancien parti, le même jour, leur réclame des "impayés". Les parlementaires écologistes doivent en effet verser 1.300 euros par mois (presque 30% de leur indemnité) au parti. Et les deux démissionnaires l'ont oublié.

"Je n'ai pas fait le versement de juillet". Selon un responsable d'Europe Ecologie-les Verts, le député de Loire-Atlantique François de Rugy doit "au total 11.600 euros, au titre du reversement de l'indemnité d'élu à son parti". François de Rugy, qui payait semestriellement, a reconnu l’oubli : "je n'ai pas fait le versement de juillet que je faisais habituellement car je commençais à avoir des questions sur l'avenir".

Deux autres députés dans le même cas. De son côté, le sénateur Jean-Vincent Placé doit, au même titre, un peu plus que son collègue, soit 13.500 euros "car il n'a pas payé non plus novembre et décembre 2014". Par ailleurs, le député Christophe Cavard, qui a aussi quitté le parti en juin, doit 11.800 euros, tandis que son collègue François-Michel Lambert, suspendu d'EELV pour avoir adhéré au Front démocrate, a une dette de 13.800 euros.