Pécresse "satisfaite" que "l'euro-scepticisme recule" chez LR

  • A
  • A
Pécresse "satisfaite" que "l'euro-scepticisme recule" chez LR
@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Les Républicains tiennent samedi leur Conseil national à Menton avec, à l’ordre du jour, les élections européennes qui se tiendront l’année prochaine. 

La présidente de l'Île-de-France Valérie Pécresse s'est dite "satisfaite" que "l'euro-scepticisme recule" chez Les Républicains (LR), après avoir fait une brève apparition au Conseil national du parti à Menton.

" On est vraiment dans un projet pour sauver l'Europe à 27". "Je vois aujourd'hui que l'euro-scepticisme recule et que le message pro-européen avance et j'en suis très satisfaite", a déclaré Pécresse à la presse. "Je vois aussi qu'on a renoncé à démanteler l'Europe, à la rétrécir à 6, à 12. On est vraiment dans un projet pour sauver l'Europe à 27. C'est une bonne chose", a-t-elle poursuivi, dans une allusion au projet d'Europe des cercles concentriques prôné par Laurent Wauquiez.

Valérie Pécresse a estimé que l'Europe devait "protéger très fortement". "Je défends aussi une Europe de conquête, qui doit s'incarner à travers toute une série de politiques ambitieuses, et aussi un travail sur l'influence de la France en Europe". La présidente de Libres!, mouvement associé à LR, est entrée dans la salle du Conseil national sous un mélange de huées et d'applaudissements. Elle avait été conspuée lors du précédent Conseil national en janvier, lors duquel elle avait théorisé l'existence de "deux droites".