Passe d'armes entre Ayrault et Lang sur Hadopi 2

  • A
  • A
Passe d'armes entre Ayrault et Lang sur Hadopi 2
Partagez sur :

Le patron des députés PS veut obtenir le report du projet de loi examiné mardi à l'Assemblée, à "septembre". Jack Lang défend le texte.

"Il n'y a pas de raison que je ne vote pas" le texte sur le téléchargement illégal "Hadopi 2", a annoncé mardi matin sur Europe 1 Jack Lang, alors que le projet de loi fait son retour à l'Assemblée, mardi.

"Je suis cohérent, non seulement avec moi-même, mais avec ce que nous avons toujours défendu avec François Mitterrand depuis 1981", estime le député du Pas-de-Calais, qui se dit "triste de ne pas être en accord avec [ses] amis socialistes" :

Jack Lang se met ainsi en opposition nette avec son "patron" à l'Assemblée, Jean-Marc Ayrault. Quelques heures plus tôt, le président du groupe socialiste avait annoncé sur Europe 1 qu'il ferait tout pour obtenir le report du texte à septembre. "Nous ne voulons pas être dans la hâte, en plein mois de juillet, une fois de plus", a notamment expliqué Jean-Marc Ayrault.

"Vous n'allez pas me faire encore le coup de l’obstruction quand l’opposition existe et [qu’]elle fait son travail !", a encore affirmé Jean-Marc Ayrault, qui estime que le nouveau ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, est "dans une impasse". Selon lui, "[Frédéric Mitterrand] ne peut pas faire autrement que d’être solidaire de cette loi Hadopi 2, mais il voit bien [ …] que le problème va rester entier."

Jean-Marc Ayrault a également critiqué les "grandes sociétés de distribution de disques, les majors", qui, selon lui, ont organisé le soutien d'une partie des artistes à la campagne pro-Hadopi.