Paris : Hidalgo alerte sur "une saturation du dispositif d'hébergement d'urgence"

  • A
  • A
Partagez sur :

La maire de Paris a assuré dimanche que les sans-abri seraient hébergés "à la même hauteur" que les réfugiés.

INTERVIEW

"Nous sommes dans une saturation du dispositif d'hébergement d'urgence" à Paris, a reconnu Anne Hidalgo, invitée dimanche du Grand Rendez-vous Europe1/Le Monde/itélé. "Tous les jours à Paris, ce sont 30.000 personnes qui sont hébergées dont environ 16.000 enfants", a-t-elle expliqué.

"Nous avons poussé les murs". Confrontée à un "afflux très important" de réfugiés, la maire de Paris a expliqué qu'ont été "hébergés à Paris et en Ile-de-France plus de 2.000 personnes" depuis le début de l'année. "Nous avons poussé les murs, nous avons identifié des lieux, cherché de nouvelles adresses, tout le monde s'y est mis, la ville, l'Etat, les hôpitaux de Paris", a décrit la maire. "Tout le monde s'y est mis pour chercher ces places pour qu'il n'y ait pas de confrontation de public", alors que l'hiver approche et que certaines associations craignent que les sans-abri pâtissent des efforts déployés pour accueillir des réfugiés.

"Je le dis vraiment avec beaucoup de fermeté, je n'accepterai pas que les moyens que nous avons mis (...) ne soient pas mis à même hauteur pour le plan grand froid qui s'annonce et notamment pour l'hébergement des familles et des SDF à la rue", a martelé l'élue.

Plusieurs campements ont été évacués ces derniers mois dans la capitale mais plus d'une centaine de migrants dont notamment des Syriens, campent encore Porte de Saint-Ouen. Près de 500 autres squattent le lycée désaffecté Jean-Quarré, dans le 19e arrondissement, mais le tribunal administratif leur a ordonné vendredi de quitter les lieux dans un délai maximum d'un mois.