Le professeur Dautzenberg à propos Sarkozy et du paquet neutre : "C'est une grande tristesse de voir un ancien président de la République si stupide"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, le pneumologue a vivement critiqué le quinquennat de Nicolas Sarkozy en matière de lutte contre le tabagisme.

INTERVIEW

La déclaration avait déjà provoqué une vive polémique. Le 3 février dernier, lors d'une réunion Les Républicains sur l'agriculture et la ruralité, Nicolas Sarkozy avait indiqué : "Si nous acceptons le paquet de cigarettes neutre, dans six mois on vous proposera la bouteille neutre et ç’en sera fini de nos appellations et de nos terroirs, ainsi que de la défense de notre savoir-faire. (...) Si vous acceptez le paquet neutre pour les cigarettes, vous aurez demain des intégristes qui vous demanderont la bouteille neutre, puis on aura aussi le fromage neutre."

"Une grande tristesse". Dans Il n'y en a pas deux comme elle lundi, le professeur Dautzenberg revient sur cette déclaration, alors que le paquet neutre a commencé à être commercialisé le 20 mai dernier. "C'est une grande tristesse de voir un ancien président de la République si stupide, (...) ne connaissant absolument pas la cigarette, ni la dépendance", indique le pneumologue.

"Une grande stupidité qui pousse à fumer". Le spécialiste en a également profité pour contrer l'argumentaire de Nicolas Sarkozy. "Toutes les usines de cigarettes sont en Pologne, pour gagner plus d'argent. (...) Je ne vois pas quel est le terroir pour définir le tabac en France", tance Bertrand Dautzenberg. Plus généralement, le médecin estime que la remarque de l'ancien président est à l'image de son quinquennat en matière de lutte contre le tabagisme. "Une grande stupidité qui pousse à fumer, qui est la politique qu'il a fait pendant cinq ans quand il était à l'Elysée".

>> Sur Europe 1, Marina Carrère d'Encausse avait également fustigé les "contre-vérités énormes" de Nicolas Sarkozy