Paul-Jean Ortiz, conseiller diplomatique de Hollande, est mort

  • A
  • A
Paul-Jean Ortiz, conseiller diplomatique de Hollande, est mort
@ MaxPPP
Partagez sur :

 Paul Jean-Ortiz, en pointe sur le dossier syrien, a succombé à un double cancer. Il avait 57 ans.

L’INFO - L’Elysée le savait malade. Jeudi matin, Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique du président Hollande, s’est éteint à l’âge de 57 ans des suites d’un double cancer, a révélé le Journal du Dimanche. Malgré la chimiothérapie qu’il suivait depuis plus d’un an, le sherpa du chef de l’Etat avait décidé de continuer à travailler, aidé toutefois depuis mai dernier par Jacques Audibert, directeur des affaires politiques au Quai d'Orsay.

>> Voir notre infographie - Syrie : les hommes du président Hollande

Un "gros bosseur". "PJO" était l'homme qui accompagnait François Hollande dans tous ses déplacements à l'étranger. Au 2 rue de l'Elysée, dans l'une des annexes du palais, Paul Jean-Ortiz dirigeait onze personnes au sein de la cellule diplomatique de l'Elysée. Cet amoureux de la Chine, qui écrivait parfois en mandarin pendant les réunions, était "en contact permanent" avec le chef de l'Etat. Ce "gros bosseur" dixit un membre de son équipe, préparait des synthèses au président Hollande et le conseillait sur les initiatives à prendre à partir des télégrammes et des notes produites par les ambassades.