On pourra s'inscrire sur les listes électorales quatre semaines avant une élection

  • A
  • A
On pourra s'inscrire sur les listes électorales quatre semaines avant une élection
@ AFP
Partagez sur :

L'exécutif veut assouplir les règles de l'inscription sur les listes électorales d'ici à la présidentielle de 2017.

INFO EUROPE 1

Jusqu'ici, il fallait s'inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre pour pouvoir participer aux scrutins de l'année suivante. Une règle sur le point d'être assouplie. Selon les informations d'Europe 1, les Français vont désormais pouvoir s'inscrire sur les listes électorales jusqu'à quatre semaines avant une élection. Une petite révolution.

Le gouvernement avait déjà déjà décidé de rouvrir exceptionnellement les inscriptions sur les listes électorales jusqu'au 30 septembre, pour encourager la participation aux élections régionales de décembre. L'exécutif veut désormais aller plus loin et généraliser le dispositif à tous les scrutins. Cette réforme vient d'une initiative transpartisane : elle est portée par les députés Jean-Luc Warsmann (Les Républicains) et Elisabeth Pochon (Parti socialiste). Cette dernière avait déjà déposé la proposition de loi à l'origine de la réouverture des inscriptions sur les listes jusqu'à fin septembre.

Un répertoire national des électeurs. Comment les mairies vont-elles parvenir à mettre à jour les listes électorales dans des délais aussi courts ? C'est là qu'intervient une deuxième révolution. Le gouvernement va demander à l'Insee de mettre en place un répertoire des électeurs au niveau national. A terme, cette mesure permettra aux électeurs qui changent d'adresse de le faire savoir par Internet, et surtout d'avoir des listes électorales à jour. Il sera désormais difficile de radier des électeurs sans que les intéressés s'en aperçoivent.

L'objectif est de rendre cette nouvelle mesure opérationnelle dès l'élection présidentielle de 2017. Même si les interrogations persistent sur la faisabilité. Mettre en place un tel répertoire national est un travail colossal : il y a plus de 44 millions d'électeurs en France… Mais même si le fichier n'était pas prêt pour 2017, le gouvernement envisage déjà de prolonger l'inscription sur les listes électorales de façon exceptionnelle, comme il l'a fait pour les régionales.



Inscription sur les listes électorales pour...par Europe1fr