"On ne s'improvise pas candidat", estime Valls au sujet de Peillon

  • A
  • A
"On ne s'improvise pas candidat", estime Valls au sujet de Peillon
Vincent Peillon, ancien ministre de l'Éducation, et Manuel Valls, ancien Premier ministre, sont tous deux candidats à la primaire de la gauche.@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

L'ancien Premier ministre et candidat à la primaire de la gauche a aussi mis en avant lundi son programme et son expérience à la tête du gouvernement.

"On ne s'improvise pas candidat à la présidence de la République", a déclaré Manuel Valls, lundi à Narbonne, au lendemain de la candidature de Vincent Peillon face à lui à la primaire du PS.

"J'ai l'expérience". L'ancien Premier ministre interrogé sur la candidature de l'ex-ministre de l'Éducation Vincent Peillon, annoncée dimanche soir, a insisté sur sa propre expérience dans les plus hautes sphères gouvernementales. "J'ai un projet pour la France, je veux rassembler, je suis prêt, j'ai l'expérience, nous sommes dans un monde inquiétant", a-t-il déclaré à la presse. "On ne s'improvise pas candidat à la présidence de la République. J'ai exercé les plus hautes missions au cours de ces dernières années", a-t-il ajouté. "Nous sommes dans un monde dangereux face à la menace terroriste et à des bouleversements technologiques majeurs", a-t-il dit, avant d'aller à la rencontre des habitants et des sympathisants.

Manuel Valls est en déplacement lundi dans l'Aude où, après Narbonne, il doit tenir une réunion publique dans la soirée à Carcassonne. L'ex-ministre Vincent Peillon, 56 ans, a annoncé dimanche soir sa candidature à la primaire du PS pour y défier ses anciens collègues du gouvernement, comme Manuel Valls ou Arnaud Montebourg, et défendre le bilan du quinquennat Hollande.