"Nos ancêtres les Gaulois" : "C’est non seulement faux mais insultant"

  • A
  • A
Partagez sur :

Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, a estimé mercredi, au micro d'Europe 1, que la vision qu'a Nicolas Sarkozy de l'identité française était "une fiction" insultante pour une partie de la population.

INTERVIEW

La dernière sortie polémique de Nicolas Sarkozy, estimant qu’"à partir du moment où on devient Français, nos ancêtres sont les Gaulois", continue de faire réagir.

"Si ça veut dire qu’être Français, c’est accepter l’histoire de France et en partager les valeurs, c’est vrai. Si ça veut dire qu’être Français, c’est être un petit blanc, je pense que c’est non seulement faux mais insultant pour nos compatriotes qui, lorsque ce sont des Antillais, ne doivent pas avoir de parents blancs", a soutenu Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, qui évoque également les Français issus des anciennes colonies, et "dont les parents et les grands-parents se sont battus pour que nous soyons aujourd'hui un pays libre".

Le peuple gaulois n’existait pas

La définition du citoyen français. Le maire de Drancy, invité ce mercredi de la matinale d'Europe 1, pointe également une erreur historique : "C’est une fiction scientifique, le peuple gaulois n’existait pas. C’est la composition de plein de peuples." "La définition du citoyen français ça n’est pas, et ça ne sera jamais en fonction de sa couleur de peau, même pas de son origine", renchérit le centriste. "La définition du citoyen français c’est de partager les valeurs de la France de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité", martèle-t-il.

Les valeurs universelles de la France. "L’ambition historique de la France", a enfin tenu à souligner Jean-Christophe Lagarde au micro de Jean-Pierre Elkabbach, c’est de propager "des valeurs universelles et pas de se refermer sur [elle]-même".