NKM : "les propos de Morano sur la race blanche sont exécrables"

  • A
  • A
Partagez sur :

La vice-présidente déléguée des Républicains, invitée d'Europe 1 mardi matin, a réagi aux propos polémiques de Nadine Morano. 

INTERVIEW

"Nous sommes un pays judéo-chrétien, le général de Gaulle le disait, de race blanche, qui accueille des personnes étrangères". Ces propos, signés Nadine Morano, n'en finissent plus de faire polémique, y compris au sein de sa famille politique. Après Bruno Le Maire, c'est Nathalie Kosciusko-Morizet, invitée mardi matin d'Europe 1, qui s'est désolidarisée des propos de l'eurodéputée.

"Le fond du propos est absurde". "Je trouve la tonalité de cette déclaration exécrable. La République française ne fonctionne pas sur les bases idéologiques de l'apartheid. Je trouve ces propos exécrables. Il y a quand même unanimité de ma famille politique sur ces propos… La race, ce n'est pas le fondement de l'humanité. Le fond du propos est absurde", a-t-elle estimé.

"Je ne renvois pas dos à dos le PS et le FN". Si NKM parle de "l'unanimité de sa famille politique", il en est un qui ne s'est pas encore exprimé, c'est Nicolas Sarkozy : "je l'ai entendu, systématiquement, s'exprimer avec la plus grande clarté sur ces sujets, y compris contre le rapprochement avec le FN", a-t-elle rappelé. Est-elle toujours favorable au front républicain pour faire barrage au FN ? "Je n'ai pas changé d'avis sur ce sujet. C'est un débat qui existe depuis de nombreuses années. Mais je ne renvois pas dos à dos le PS et le FN".

>> Retrouvez l'intégralité de cet entretien en vidéo :