Nicolas Sarkozy : " Valls arrose des catégories pour les acheter"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Nicolas Sarkozy a estimé, jeudi, sur Europe 1, que les dépenses du gouvernement visent à "acheter" certaines catégories en vue des prochaines présidentielles.

INTERVIEW

Nicolas Sarkozy, invité jeudi de la matinale d'Europe 1, a accusé le gouvernement de Manuel Valls de pratiquer des dépenses inconsidérées. "Comment voulez-vous que ça aille mieux ?", a interrogé le président des Républicains, faisant référence à une phrase prononcée par François Hollande en avril. "Nous sommes le seul pays d’Europe qui a une politique qui consiste à augmenter la dépense publique, à augmenter les impôts et à accroître la rigidité du droit social pour les entreprises. Tous les autres ont fait autrement", a déploré l'ex-chef de l'Etat, citant l’exemple de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne "qui ont divisé par deux leur chômage". 

Rendez-vous présidentiel. "Chaque jour, monsieur Valls annonce de nouvelles dépenses publiques pour arroser une catégorie particulière afin de les acheter dans le cadre du prochain rendez-vous présidentiel", conclut-il.

Pas de cadeau. François Hollande s'est défendu le 17 mai au micro d'Europe 1 de faire des gestes électoraux à un an de la présidentielle. "Quand un agriculteur, qui souffre de ne pas pouvoir écouler ses produits à un prix décent, entend qu’on lui a fait un cadeau, il ne peut pas l’admettre. Concernant les fonctionnaires : pendant six ans, le point d’indice avait été gelé. J’ai considéré que parce que la croissance revenait, il était assez logique qu’il y ait une augmentation pour les fonctionnaires", a-t-il détaillé. Il avait alors ajouté à propos d'une possible baisse des impôts : "il m’apparaît juste que les ménages puissent avoir leur part de redistribution. Si la croissance se confirme, il y aura un geste pour les ménages. Nous allons attendre le mois de juillet pour voir ce que nous pourrons faire."