Nicolas Bedos dézingue la “choquante frivolité” de Macron

  • A
  • A
Nicolas Bedos dézingue la “choquante frivolité” de Macron
Partagez sur :

Au lendemain des résultats du premier tour de la présidentielle, l'humoriste s'en est vivement pris au candidat d'En Marche! sur Facebook, fustigeant notamment son discours.

Emmanuel Macron est arrivé en tête du scrutin du premier tour de l'élection présidentielle, dimanche soir. Une donnée qui ne semble pas ravir l'humoriste Nicolas Bedos. Ce dernier a vitement critiqué sur les réseaux sociaux le discours que le candidat a tenu devant ses militants, porte de Versailles, à Paris après avoir pris connaissance des résultats.

"Choquante frivolité". "Qu'on présente d'urgence des auteurs à notre fringant candidat. Il mérite de meilleurs textes. La république aussi. Au delà des longueurs et de l'inouïe faiblesse du style, son discours d'hier soir était indigne du moment. Ses formules de victoires follement prématurées, d'une choquante frivolité face à la gravité de l'enjeu", s'est exclamé le comédien

"Le gars se tripote comme s'il fêtait son bac". Pour clore son message posté sur Facebook et partagé lundi plus de 600 fois, le jeune réalisateur se moque encore plus du candidat d'En Marche! le comparant à un adolescent : ""Une grande partie des électeurs portent le deuil d'une élection, la classe politique toute entière titube en ne sachant même plus à quel taulier se vouer. Et le gars se tripote comme s'il fêtait son bac", assène-t-il avant d'inviter des plumes à déposer leur CV pour venir en aide au candidat.