Nicolas Bay (FN) : les propos de Hollande sont "choquants" et "navrants"

  • A
  • A
Nicolas Bay (FN) : les propos de Hollande sont "choquants" et "navrants"
Nicolas Bay était l'invité d'Europe nuit mardi.@ EUROPE 1
Partagez sur :

Le secrétaire général du FN a réagi mardi sur Europe 1 aux propos de François Hollande, pour qui "l'enjeu, c'est que le Front national soit le plus faible possible" au second tour de la présidentielle.

INTERVIEW

"Je ne suis pas surpris, mais c'est choquant". Nicolas Bay, le secrétaire général du FN, n'a que peu goûté les propos de François Hollande mardi. S'inquiétant qu'il n'y ait pas eu "de prise de conscience" du niveau atteint par Marine Le Pen dimanche, le président de la République avait estimé plus tôt que désormais "l'enjeu, c'est que le Front national soit le plus faible possible" au second tour de la présidentielle.

Hollande "utilise sa fonction pour donner des leçons de morale". Quand on est président de la République, on essaie de résoudre les problèmes des Français au lieu d'utiliser sa fonction pour leur donner des leçons de morale", répond Nicolas Bay sur Europe 1. "S'il y a un chiffre qu'il n'a pas réussi à diminuer, c'est la courbe du chômage", lance-t-il encore.

Entendu sur Europe 1
S'il y a un chiffre qu'il n'a pas réussi à diminuer, c'est la courbe du chômage.

"C'est obsessionnel pour lui". Le chef de l'État a beau avoir appelé à ne pas se contenter dans l'entre-deux-tours d'évoquer "des valeurs" pour contrer la présidente du FN, mais à montrer concrètement quelles seraient les conséquences concrètes de son accession au pouvoir, pour Nicolas Bay, "défendre la coalition du système contre le FN, c'est obsessionnel pour lui. C'est navrant", poursuit-il, avant de conclure : "Plus que jamais, Emmanuel Macron est le candidat du hollandisme".