Municipales : le FN est (encore) loin du compte

  • A
  • A
Municipales : le FN est (encore) loin du compte
Selon Marine Le Pen : il n'est plus du tout pertinent de changer le nom du mouvement.
Partagez sur :

INFO E1 - Le FN n'a constitué que 330 listes de candidats aux municipales, sur les 500 promises en début de campagne.

La course. Le Front national tiendra-t-il sa promesse de présenter 500 listes aux municipales ? Le parti frontiste s'est lancé dans une course contre la montre pour tenter d'être présent dans un maximum de villes. Marine Le Pen elle-même tourne dans tout le pays pour booster ses équipes, avec un régime de trois à quatre villes par semaine. Et pour cause, selon les informations d'Europe1, le FN n'en est qu'à 330 listes bouclées.

Pourquoi est-ce un tel casse-tête ? Présenter 500 listes, cela signifie trouver 15.000 personnes qui acceptent de porter les couleurs du Front. "Or, même si la dédiabolisation est en marche, cela reste compliqué  à assumer, surtout dans les petites villes où tout le monde se connaît", décrypte ainsi Antonin André, journaliste politique d'Europe1. Et de poursuivre : "dans ces municipales, Marine Le Pen s'assigne un double objectif : s'implanter localement et installer l'idée que le FN est définitivement  dans les mêmes eaux électorales que l'UMP et le PS".

Brignoles cité en exemple. Le cas régulièrement cité en exemple, c'est l'élection cantonale à Brignoles, dans le Var. L'an dernier, le FN a éliminé le PS au premier tour et battu l'UMP au second. "C'est la preuve de la normalisation du  FN, en quelque sorte", estime ainsi Antonin André.

Le FN reste le FN. Conséquence directe de cette normalisation, selon Marine Le Pen : il n'est plus du tout pertinent de changer le nom du mouvement. Au contraire, aux yeux de la présidente du parti, le FN représente "le courage, la longévité".  Une marque forte que l'héritière de Jean-Marie le Pen n'a plus aucune intention d'abandonner.

Un bon chiffre malgré tout. Même si le FN stagnait autour de 330 listes, il pourra tout de même se targuer de présenter un nombre de listes très important à son échelle. En 2008, seuls 82 candidats étiquetés FN s’étaient présentés devant les Français, aux élections municipales. En 1995, en revanche, l'année référence pour le parti, le FN avait présenté près de 600 listes.

sur le même sujet, sujet,

Dur, dur pour le FN de constituer ses listes

Une liste d'indésirables au FN

Une nouvelle défection qui fait tache au FN

Un Français sur trois adhère aux idées du FN