"Mon intelligence est un obstacle" : Le Maire, Grand Prix de l'humour politique

  • A
  • A
"Mon intelligence est un obstacle" : Le Maire, Grand Prix de l'humour politique
@ AFP
Partagez sur :

En février, il avait estimé que son "intelligence" était un "obstacle". Pour cette petite phrase, Bruno Le Maire s'est vu remettre le Grand Prix de l'humour politique 2016.

Bruno Le Maire, candidat à la primaire de droite pour la présidentielle de 2017, remporte le Grand Prix 2016 du "Press Club, humour et politique" pour sa petite phrase "Mon intelligence est un obstacle".

Objet de nombreuses moqueries. Ce prix, créé en 1988 et décerné par un jury de journalistes et d'humoristes présidé par Jean Miot, ancien PDG de l'AFP, sera remis mardi soir au Press Club de France à Paris à Bruno Le Maire, dont la petite phrase lui vaut également le Prix des internautes. Cette phrase de Bruno Le Maire est extraite d'un entretien au Point daté du 20 février. Elle lui avait valu de nombreuses railleries et commentaires ironiques sur son manque de "modestie" sur les réseaux sociaux.

Après Sarkozy et Juppé. Le député de l'Eure s'était expliqué quelques jours plus tard en indiquant avoir longtemps "cru que l'intelligence permettait d'apporter des solutions" mais qu'il considérait désormais que "c'est le cœur qui permet d'apporter des réponses aux problèmes des gens". Bruno Le Maire succède au palmarès à l'ancien président Nicolas Sarkozy, qu'il devrait affronter à la primaire et qui avait remporté le Grand Prix en 2015 pour avoir dit : "Pour désespérer de François Bayrou, encore faudrait-il que j'aie un jour placé de l'espoir en lui". En 2014, c'est un troisième candidat à la primaire de droite, Alain Juppé, qui avait été le lauréat, avec sa phrase : "En politique, on n'est jamais fini. Regardez-moi !"