Merah : Valls regrette la diffusion d'audio

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls "regrette" la diffusion dimanche par TF1 des enregistrements audio entre des policiers et Mohamed Merah et s'indigne de l'absence de précaution prise "pour respecter les familles des victimes".

Manuel Valls "a pris connaissance de la diffusion de ce qui a été présenté comme l'enregistrement des dernières conversations entre les services de police et Mohamed Merah le 22 mars 2012. Il regrette cette diffusion au moment même où la justice est saisie. Aucune précaution n'a été prise pour respecter les familles des victimes", selon un communiqué lu à l'AFP.

"Le ministre précise enfin qu'un enregistrement des conversations a bien été réalisé par les services de police mais qu'il n'a jamais été rendu public. Il convient donc de s'interroger sur les moyens par lesquels le diffuseur a pu se procurer ledit enregistrement", selon le communiqué.