Mélenchon, l'homme qui valait 273 milliards

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise, a détaillé dimanche devant les internautes sa stratégie de relance économique.

Après l’hologramme, le marathon politique. Jean-Luc Mélenchon a présenté le chiffrage de son programme au cours d’une émission de cinq heures dimanche, diffusée en direct sur Youtube et Facebook. Un rendez-vous baptisé "Esprit de campagne", et dont l’objectif était d’abord de faire de la pédagogie.

"Je suis pas candidat à être ministre des Finances". Le sénateur s’est en effet entouré de journalistes économiques chargés de l’interroger sur le détail d’un programme qu’il estime à 273 milliards d’euros. "On va vous l’expliquer pendant l’émission. Mieux que moi je pourrais le faire, qui ne suis pas un technicien, et qui ne suis pas candidat à être ministre des Finances", a lancé le leader de La France insoumise en préambule. Alors que sur des écrans défilent des infographies, les internautes sont invités à commenter et à poser des questions.

100 milliards de relance. Premier thème de l’émission : l’urgence sociale. Jean-Luc Mélecnhon propose d’augmenter le Smic de 15%. Il a également détaillé, pendant de longues minutes, son plan de relance de 100 milliards sur cinq ans. "C’est un patrimoine pour l’Etat. Il n’y a pas rien derrière un investissement. Là, on veut en mettre 100 milliards, et quand tout a fini de tourner, il revient 195 milliards dans les caisses de l’Etat. Le plus incroyable c’est qu’avec nous, à la sortie et à conditions constantes, la dette baisse", assure-t-il.

Baisse du chômage. Autre mesure annoncée : la création de plus de trois millions d’emplois, avec un taux de chômage qui passerait ainsi de 10% aujourd’hui, à 6% dans cinq ans. Surtout, pour mener à bien son projet, Jean-Luc Mélenchon table sur une augmentation de la richesse nationale de 2% chaque année.