Mélenchon : Hollande "reste le personnage-clef du PS"

  • A
  • A
Mélenchon : Hollande "reste le personnage-clef du PS"
Jean-Luc Mélenchon pense que le quinquennat de François Hollande "se terminerait avant l'heure" si François Hollande n'est pas candidat à sa réélection. @ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Pour Jean-Luc Mélenchon, le cofondateur du Parti de gauche, François Hollande sera candidat en 2017 avec "une logique assez simple : lui ou le chaos". 

Jean-Luc Mélenchon, cofondateur du Parti de gauche, juge, dans un entretien mardi au Figaro, que le président François Hollande "reste le personnage-clef du PS" et qu'il sera candidat à sa succession avec une "logique assez simple", à savoir "lui ou le chaos".

Une fin avant la date. "Je suis un opposant de la première heure et donc peu surpris par la façon dont ce quinquennat se termine avant la date. On m'a beaucoup reproché au début de dire crûment les choses mais on s'aperçoit à la fin du quinquennat que c'est encore pire que ce que j'annonçais", déclare Jean-Luc Mélenchon, lui-même candidat à l'élection présidentielle.

"Le personnage clef du PS". "Pour autant", insiste-t-il, "François Hollande n'a rien perdu de sa centralité, il ne faudrait pas s'y tromper". A ses yeux, "il reste le personnage clef du PS, sa clef de voûte et son point de rencontre le plus évident. Sa logique est assez simple : au PS, c'est lui ou le chaos !" "Ou il se présente et il n'y aura qu'un seul candidat socialiste, ou il ne se présente pas et il y en aura plusieurs. Dans tous les cas, je me sentirai conforté dans le choix que j'ai fait de partir tôt et de construire une opinion informée et éduquée autour de ma candidature", ajoute le député européen.