Meeting des soutiens de Hollande : la difficile mobilisation des troupes

  • A
  • A
Meeting des soutiens de Hollande : la difficile mobilisation des troupes
Stéphane Le Foll multiplie les meetings pour fédérer autour d'une possible candidature de François Hollande@ AFP
Partagez sur :

Les ministres de la Santé et de l'Agriculture, Stéphane Le Foll et Marisol Touraine, ont organisé lundi soir un nouveau meeting à Cachan. 

Y croire, malgré un contexte très compliqué. C'est la difficile mission des militants socialistes pro-Hollande. Réunis derrière le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, à l'initiative du mouvement "Hé oh la gauche" devenu "Notre idée de la France", et de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, les soutiens du président de la République se sont retrouvés lundi soir à Cachan, en banlieue parisienne.

"Continuer la politique en place depuis 2012". Le contraste est frappant : ils sont à une peine une centaine assis dans un imposant gymnase glacial. Ces militants, qui ont écouté sagement les ministres, sont aussi venus se serrer les coudes. Et certains continuent de croire fermement en une victoire de François Hollande en 2017. A 25 ans, Kevin, des affiches du PS dans les mains, est de ceux là. "Pourquoi ne voterait-on pas François Hollande, pour qu'on continue la politique qui est en place depuis 2012, la politique sociale, la justice sociale, l'égalité ?, s'interroge-t-il avant d'affirmer : "c'est là-dessus que je tape comme arguments". 

"C'est très dur". Mais avec des chiffres du chômage en hausse et une popularité en baisse, certains militants sont bien plus pessimistes. C'est le cas de Marc et de Denis. Le premier reconnaît volontiers que "c'est très dur" et que "c'est bien pour ça qu'on vient là, pour reprendre un peu d'inspiration". Il explique ainsi pouvoir ici "déballer les arguments que l'on a en besace" puis les ressortir "pour réexpliquer les choses". Denis opine du chef. "C'est très compliqué en fait", renchérit-il. "On doit se faire une sorte d'exercice d'autopersuasion. C'est aussi un président de la République qui doit être jugé dans la durée. Il continuera à avancer", ajoute-il.

Une dizaine de meetings sont encore prévus dans toute la France par Stéphane Le Foll, avec l'espoir de remobiliser les troupes en vue de 2017.