Israël : Touraine ne réagit pas lorsqu'un ministre ultra-orthodoxe refuse de lui serrer la main

  • A
  • A
Israël : Touraine ne réagit pas lorsqu'un ministre ultra-orthodoxe refuse de lui serrer la main
La ministre de la Santé Marisol Touraine a twitté une photo de sa rencontre avec son homologue israélien.@ Capture Twitter
Partagez sur :

Le ministre de la Santé israélien, Yaakov Litzman, a refusé de serrer la main de Marisol Touraine. La ministre ne s'en est pas formalisée. 

Pendant sa tournée au Proche-Orient, la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine s'est rendue à Jérusalem le 31 mars dernier, afin d'évoquer avec son homologue israélien Yaakov Litzman la question de la gestion des flux de victimes en cas d'attentats terroristes. Connue pour ses prises de positions féministes, la ministre a étonnamment passé sous silence le refus de son homologue de lui serrer la main au prétexte qu'elle était une femme. 

Avertie par les services du protocole. Les services français du protocole avaient averti la ministre au préalable : Yaakov Litzman ne serre pas la main des femmes, précise L'Express. En Israël, ce ministre juif orthodoxe est le leader du parti religieux ultra-conservateur Agoudath Israel. Marisol Touraine ne s'est pas formalisée de ce refus, et a au contraire affiché sur Twitter une photo de leurs "échanges fructueux".



En 2012, son homologue belge avait réagi. Cette attitude contraste avec celle en 2012 de la ministre belge de la Santé, Laurette Onkelinx, souligne Marianne. A l'époque, le même ministre israélien avait refusé de lui serrer la main. La ministre belge l'avait déploré sur Facebook. "Pour la deuxième fois de ma vie, un ministre a refusé, parce que je suis une femme, de me serrer la main. Ce genre d'attitude intégriste liée à une certaine conception de la religion et de la femme me dérange profondément", avait-elle expliqué.