Marion Maréchal-Le Pen sur le décret Trump : "je ne trouve pas ça scandaleux"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Précisant que la mesure ne faisait pas partie du programme de sa tante, Marion-Maréchal Le Pen a estimé que la possibilité d'instaurer un "Muslimban" à l'américaine en France n'était "pas à écarter d'un revers de main". 

INTERVIEW

Affirmant ne pas avoir la "Trump Mania", Marion-Maréchal Le Pen a estimé que la manière dont le président américain menait son début de mandat était "intéressante", dimanche sur Europe 1. "Tout le monde s'insurge du fait qu'il mette en application les promesses qu'il avait faites pendant sa campagne, or, ça s'appelle la démocratie", a jugé la nièce de Marine Le Pen. "Il met en place un modèle économique que nous souhaiterions voir appliquer en Europe et en particulier en France, ce fameux patriotisme économique." 

"Pas à écarte d'un revers de main". Autre point de consensus entre le milliardaire et la députée du Vaucluse : le "MuslimBan", décret pris par Donald Trump et interdisant l'entrée sur le territoire américain aux ressortissants de sept pays musulmans. "Pourquoi pas ?", s'interroge Marion Maréchal-Le Pen. "S'il y a une menace terroriste qui s'amplifie encore, il n'y a pas de raison que l'on ne puisse pas renforcer nos frontières", explique-t-elle, invoquant le "principe de précaution". "Ça n'est pas du tout dans le programme du Front national, mais cette possibilité n'est pas à écarter d'un revers de main. Je ne trouve pas ça scandaleux." 

Le maire FN d'Hénin-Beaumont, Steve Briois, avait déjà déclaré cette semaine que le Front national pourrait envisager de telles restrictions. "On n'est plus dans le monde des bisounours. On est dans un monde horrible, donc de temps en temps, il faut prendre aussi des mesures d'autorité, quitte à choquer", avait-il argumenté.