Marine Le Pen veut rénover le FN du sol au plafond

  • A
  • A
Marine Le Pen veut rénover le FN du sol au plafond
Marine Le Pen lors de la visite d'une ferme, en mars dernier.@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

La présidente du FN va profiter de la crise avec son père pour moderniser son mouvement.

"À quelque chose malheur est bon". Marine Le Pen ne contredira pas le proverbe. Transformer la crise familiale traversée par son parti en opportunité politique, telle est désormais son ambition. Après avoir exfiltré son père du Front national, la présidente du mouvement entend maintenant tourner une nouvelle page. Et écrire un nouveau livre, dans lequel son père n'aurait plus le droit de prendre la plume.

Une consultation par correspondance des adhérents. Lors du bureau exécutif qui a acté la suspension du "Menhir", Marine Le Pen avait annoncé la tenue d'un congrès extraordinaire "dans les trois mois". Objectif : retirer à Jean-Marie Le Pen sa fonction de président d'honneur à vie du FN. Pas dupe de la manœuvre, ce dernier avait tout de suite dénoncé la tenue de cette assemblée.

Le comité central va être rebaptisé. Au programme de ce "congrès virtuel", qui aura vraisemblablement lieu début juillet, la suppression du poste de président d'honneur, donc, mais pas seulement. Marine Le Pen veut profiter de l'occasion pour réécrire l'ensemble des règles et des modes de fonctionnement de son parti, qui n'ont pas bougé depuis la création du mouvement, en 1972. Certaines structures internes vont ainsi évoluer. Ce sera notamment le cas du comité central, le parlement du parti, qui devrait être rebaptisé : "il y a quand même moyen de faire un peu moins daté, un peu moins connoté…" a lâché Marine Le Pen dans Le Parisien de vendredi.

Le nom du Front national ne changera pas. En revanche, alors que la possibilité d'un changement de nom revient régulièrement dans les conversations au siège du parti, la présidente a finalement tranché : le FN restera bien le FN. "Je n'en vois pas l'utilité. Le Front national et le Rassemblement Bleu Marine, ça fonctionne assez bien. On a trouvé un équilibre", explique-t-elle. Tuer le père, oui, mais avec les formes.

Un parti plus moderne. Tous les adhérents recevront par courrier le texte des nouveaux statuts du FN avec deux bulletins papier, oui et non, à renvoyer chez un huissier pour garantir l’impartialité du vote. Leur responsabilité : donner quitus à leur présidente pour raser la vieille maison FN jusqu’aux fondations afin de rebâtir un parti moderne, qui associe davantage les militants à ses décisions. Pour Marine Le Pen, faire évoluer "le FN à papa" est une étape indispensable sur le chemin de la présidentielle, son prochain objectif. Le seul, en fait.