Marine Le Pen : "les clandestins deviennent arrogants"

  • A
  • A
Marine Le Pen : "les clandestins deviennent arrogants"
Marine Le Pen lors d'un leeting à Hénin Beaumont, dans le Pas-de-Calais.@ FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Partagez sur :

Les clandestins deviennent "exigeants et arrogants comme à Calais où ils manifestent presque quotidiennement", a estimé dimanche la présidente du Front national.

Marine Le Pen surfe une nouvelle fois sur la crise des migrants. Les clandestins deviennent "exigeants et arrogants comme à Calais où ils manifestent presque quotidiennement", a estimé dimanche la présidente du Front national, Marine Le Pen, à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais. Elle doit entrer officiellement en campagne le 20 septembre.

"Des clandestins ne reculant devant rien". "Les routiers voient leur outil de travail chaque jour menacé, saccagé, par des clandestins ne reculant devant rien et devenant même arrogants et exigeants, comme à Calais, où ils manifestent presque quotidiennement", a déclaré dans le détail la candidate aux régionales dans le Nord-Pas-de-Calais/Picardie, lors d'un discours devant la permanence de son parti à Hénin-Beaumont axé sur les régionales et l'immigration. 

Elle dénonce la multiplication des camps illégaux. "Nous avons constaté l'étendue des dégâts due à l'ouverture totale des frontières, en effet, les camps illégaux se sont multipliés ces dernières années (...) Nous avions annoncé que l'immigration clandestine se métastaserait dans toute la région si nous ne prenions pas de mesures fermes au niveau national", a-t-elle ajouté.