Marine Le Pen : le programme Macron, une "menace majeure" pour la France

  • A
  • A
Marine Le Pen : le programme Macron, une "menace majeure" pour la France
La présidente du Front nationale, Marine Le Pen.@ GABRIEL BOUYS / AFP
Partagez sur :

Le projet est "bien décevant et constitue une menace majeure pour l'avenir de la France et des Français", a jugé jeudi Marine Le Pen sur son blog.

Marine Le Pen, candidate du Front national à l'élection présidentielle, a qualifié jeudi le programme présenté par Emmanuel Macron de "menace majeure pour l'avenir de la France et des Français. "Le projet est "bien décevant et constitue une menace majeure pour l'avenir de la France et des Français (...) et même, sur certains points, son projet consiste en une négation de la France", écrit sur son blog "Carnets d'espérances" celle que les sondages annoncent comme la future rivale d'Emmanuel Macron au second tour.

"Son programme fleure bon le marketing politique." Pour la présidente du Front national, "ce n'est pas le projet d'un candidat à l'élection présidentielle. Il n'y a dans ce catalogue aucune vision de ce que peut et doit devenir la France dans les années qui viennent." "Son programme fleure bon le marketing politique mais se résume à une addition de promesses comme on en a déjà fait mille fois aux Français", assène-t-elle, jugeant le projet de l'ancien ministre de l'Économie "vide de sens". 

"Rien pour la ruralité." La dirigeante d'extrême droite décrit aussi longuement la "ressemblance" qu'elle lui trouve "avec celui de François Hollande en 2012". Marine Le Pen, qui liste des mesures proposées le matin par Emmanuel Macron, note aussi des "objectifs contradictoires pour la Défense", un "projet anti-social", "rien pour la ruralité, rien pour les territoires : la France des oubliés (serait) définitivement oubliée."

Marine Le Pen arrive actuellement en tête des intentions de vote au premier tour, mais Emmanuel Macron grignote son retard depuis début février. Au second tour, l'ancien ministre de l'Économie distance pour l'instant nettement la fille de Jean-Marie Le Pen, autour de 60-62% contre 38-40%, selon les enquêtes d'opinion.