Marine Le Pen et le "bon sens" des Suisses

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - La patronne du FN est persuadée que les Français, eux aussi, "voteraient très largement pour l’arrêt de l’immigration de masse".

"Êtes-vous contre l’immigration de masse ?" C'est la question qui a été posée aux Suisses toute la semaine sur Internet et dimanche matin dans les urnes. Et c'est le "oui" l'a emporté de justesse dimanche : 50,3% des électeurs ont approuvé la limitation de l'immigration. Pour Marine Le Pen, invitée lundi matin d’Europe 1, "les Suisses font preuve de beaucoup de bon sens, et j’aimerais bien qu’on les suive d’ailleurs. S’il y avait en France un référendum sur ce même sujet, les Français voteraient très largement pour l’arrêt de l’immigration de masse. Les Suisses veulent mettre en place la politique des quotas et préserver leur priorité nationale. Ils veulent décider qui entre sur leur territoire et qui a le droit de travailler. Ils ne veulent pas que d’autres décident à leur place, c’est aussi simple que ça".

Est-ce à dire que Marine Le Pen, dans l’hypothèse d’un référendum, demanderait aux Français s’ils souhaitent fermer les frontières ? "Il ne s’agit pas de mettre un mur, mais une porte. On l’ouvre ou on la ferme, selon l’intérêt du peuple. Cela s’appelle la souveraineté. L’Union européenne menace ? Elle va envoyer les chars ? C’est assez révélateur du fonctionnement de l’Union européenne, qui multiplie les menaces et les chantages. On peut parfaitement commercer avec ses voisins sans être soumis aux règles qu’impose l’UE. Et peut être que la Suisse va le démontrer, j’en suis ravie."


sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Suisse : un vote "contre l'immigration de masse"