Marine Le Pen estime que le départ de Florian Philippot enlève une "épine dans le pied du FN"

  • A
  • A
Marine Le Pen estime que le départ de Florian Philippot enlève une "épine dans le pied du FN"
Marine Le Pen tente de discréditer Florian Philippot.@ ERIC CABANIS / POOL / AFP
Partagez sur :

Marine Le Pen garde une dent contre son ancien numéro 2, qui a quitté le parti frontiste la semaine dernière.

Entre Marine Le Pen et Florian Philippot, la rancune est tenace. Vendredi, la présidente du Front National a estimé que le départ jeudi 21 septembre de son ancien lieutenant, qui a annoncé la création du parti politique "Les Patriotes", enlevait "une épine dans le pied" du parti. "Quand on se dit héritier de De Gaulle, il faut le faire avec hauteur. Il n'était pas obligé de jouer les victimes et de cracher dans la soupe en diffamant le parti. Mais tout ce qui est excessif est dérisoire", a dit Marine Le Pen à La Voix du Nord, en marge d'une session du Conseil régional des Hauts-de-France à Lille.

Les Patriotes, "un club de potes". "Florian Philippot avait en partie anéanti la camaraderie qui règne au FN, il avait réussi à se mettre tout le monde à dos. Je l'ai soutenu longtemps, il a choisi une aventure personnelle. Que sont 'Les Patriotes' ? Un club de potes. Or, un parti ce n'est pas un club d'amis. Son espace politique est inexistant", a-t-elle encore affirmé. Florian Philippot, ancien vice-président du FN, a annoncé vendredi la transformation de son association "Les Patriotes" en une formation politique.