Marine le Pen durcit le ton

  • A
  • A
Marine le Pen durcit le ton
@ MAXPPP
Partagez sur :

Pour avoir la tête du FN, elle revient aux thèmes classiques du parti face aux militants.

Marine le Pen en campagne, pour obtenir la présidence du FN, n’est pas exactement la même que celle des plateaux de télévision. Depuis quelques mois, elle donnait dans les médias une image plus adoucie du parti. Mais n’hésite pas à changer de ton pour les militants.

Retour aux thèmes chers au FN

Vendredi dernier, elle était ainsi en meeting à Dijon. Les journalistes n’ont pas été autorisés à y entrer. Et pour cause : le discours de Marine le Pen y était bien plus dur que celui prononcé dans les médias. L’enjeu pour elle : battre en brèche sa réputation de faiblesse auprès des frontistes les plus ultras présents ce soir là.

Marine le Pen ne veut toutefois pas entendre parler de double jeu : "On ne parle pas de la même manière sur un plateau de télévision avec un journaliste que devant des militants", se défend-elle au micro d’Europe 1. "Il y a une fougue et des convictions à transmettre. Il faut leur donner envie de partir au combat. Ce sont deux exercices très différents".

Un double enjeu

Face aux militants, elle n’hésite pas ainsi à parler des thèmes chers à son père Jean-Marie le Pen, comme le rétablissement de la peine de mort. Et ce choix trastégique paye auprès des fidèles du parti. "Elle a bien fait de rappeler qu’elle est pour la peine de mort. C’est pour ça que je soutiens sa candidature", affirme ainsi Marie-Solange, membre du FN depuis plus de 20 ans.

Si Marine le Pen adopte ce double, discours, c’est qu’elle veut gagner sur tous les fronts : la tête du FN en janvier prochain, et les élections présidentielles de 2012, où les derniers sondages lui accordent 14 % des votes et la troisième place au premier tour.