Mariage gay : un dérapage...socialiste

  • A
  • A
Mariage gay : un dérapage...socialiste
@ EUROPE 1
Partagez sur :

VIDEO - En évoquant "le temps du triangle rose qui est terminé", Christian Assaf a fait scandale.

La citation. Le débat sur le mariage pour tous ne fait que commencer et déjà, l'heure est aux premiers dérapages. Attendus du côté de la droite qui s'oppose vigoureusement au texte, la première grosse polémique est pourtant venue, mardi soir, d'un député socialiste. Après avoir souhaité que "ce débat ne soit pas une guerre" et regretté que l'opposition "joue sur les peurs et les préjugés", Christian Assaf, élu de l'Hérault, a employé une formule choc : "le temps du triangle rose est terminé !". Une référence au triangle rose imposé par le régime nazi aux homosexuels allemands pendant la Seconde guerre mondiale.









Inacceptable pour l'UMP. Des propos qui ont ulcéré les députés UMP encore présents dans l'Hémicycle. Des voix se sont immédiatement élevées des bancs de l'opposition. L'un des principaux orateurs de l'UMP sur le projet de loi, Hervé Mariton, a peu après, au motif d'un rappel au règlement, dénoncé "un propos inacceptable". "Faites attention à vos propos, à vos critiques, à votre vindicte", a-t-il prévenu. "Sans doute la fréquentation prolongée du très subtil Georges Frêche en son temps vous a appris les règles de la subtilité", a  encore ironisé le député de la Drôme.

Silence radio au PS. Du côté du PS, on a tenté d'éteindre la polémique naissante aussi vite qu'elle s'était allumée. Christian Assaf "ne visait pas du tout la droite", a tenu à préciser le groupe PS. Sur Twitter, les députés socialistes, encouragés à raconter les débats, sont restés curieusement muets. Seul le député Europe Ecologie-Les Verts Sergio Coronado a osé renchérir avec ce tweet : "Christian Assaf parle de propos à relents homophobes. La droite s'agite. La vérité est toujours douloureuse".