Manuel Valls hué par une centaine de personnes à Bastia

  • A
  • A
Manuel Valls hué par une centaine de personnes à Bastia
@ AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre a été hué lundi à Bastia par une centaine de personnes, membres de la CGT et du PCF. 

Le Premier ministre Manuel Valls a été hué lundi à Bastia par une centaine de personnes, membres de la CGT et du PCF, mais aussi d'un groupe de soutien à un supporter du SC Bastia blessé dans des heurts avec la police.

"Démission!" "Démission ! Démission !", a notamment scandé la foule de 120 à 130 personnes qui a apostrophé le chef du gouvernement alors qu'il se rendait à pied à la mairie de Bastia, deuxième étape de sa visite en Corse, la première depuis qu'il est à Matignon. Quelques drapeaux de la CGT et du PCF flottaient au-dessus de ces opposants. Des membres d'un groupe de soutien à Maxime Beux, supporter du SC Bastia blessé dans des heurts avec la police à Reims, faisaient également partie de de comité d'accueil et portaient une banderole "Ghjustizia per Maxime".

Le jeune homme, étudiant en gestion à l'université de Corte, en Haute-Corse, a perdu l'usage de l'oeil gauche lors d'incidents avec des policiers, le 13 février, à Reims après un match contre Bastia. Le Premier ministre avait déjà été hué par plusieurs dizaines d'opposants à la loi Travail vendredi soir lors d'un déplacement à Montpellier.