Manuel Valls : "François Hollande est allé voir Michel Drucker et il a eu raison"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Si le Président n'a pas regardé le débat télévisé de la primaire de la gauche, Manuel Valls n'a rien trouvé à y redire. 

INTERVIEW

Dimanche après-midi, François Hollande avait mieux à faire que regarder le deuxième débat télévisé de la primaire de la gauche. Le président de la République a assisté au dernier spectacle de Michel Drucker au Théâtre des Bouffes-Parisiens, en compagnie de la ministre de la Culture Audrey Azoulay. "Il a eu raison", a estimé Manuel Valls, lundi matin sur Europe 1. 

"Moi aussi j'ai vu le spectacle". Pour Manuel Valls, le chef de l'Etat ne méprise pas la primaire de la gauche. "Il est allé voir Michel Drucker et il a eu raison", a-t-il expliqué. "J'ai eu l'occasion de voir le spectacle de Michel Drucker il y a quelques semaines".

"Il a dû se coucher tard". N'est-ce pas gênant que le locataire de l'Elysée ait autre chose à faire pendant un débat aussi crucial pour l'avenir de la gauche ? "Je crois qu'il y a plus intéressant à faire que parler de ça", a botté en touche Manuel Valls. "Je ne doute pas un seule instant qu'il a revu, le débat était même rediffusé. Il a dû se coucher tard", a-t-il ironisé. 

La neutralité de Hollande. Quand on interroge l'ancien Premier ministre sur l'absence du chef de l'Etat dans la primaire, la réponse se fait cinglante. "Vous ne pouvez pas demander au président de la République qui a pris une décision difficile de ne pas se représenter à l'élection présidentielle d'être un acteur de la primaire", confie Manuel Valls.