Manifestations contre la loi Travail : Myriam El Khomri "regrette" les débordements

  • A
  • A
Manifestations contre la loi Travail : Myriam El Khomri "regrette" les débordements
La ministre a souhaité "qu'il y ait de l'apaisement".
Partagez sur :

APPEL AU CALME - La ministre du Travail a appelé à l'apaisement après des débordements lors de manifestations d'étudiants et de lycéens contre son projet de loi.

Myriam El Khomri est revenu vendredi sur les incidents survenus la veille entre policiers et jeunes manifestants contre la loi Travail. En marge d'un déplacement à Strasbourg, la ministre du Travail a dit "regretter" qu'il y ait eu "ce type de débordements". Des incidents se sont en effet produits dans plusieurs villes, conduisant à une trentaine d'interpellations, dont une dizaine à Paris. "Certains policiers ont été blessés légèrement, je le regrette bien évidemment, comme je regrette que des étudiants ont été blessés également", a déclaré la ministre qui s'est dite "attentive à la mobilisation des jeunes". Celle-ci avait rassemblé entre 69.000 et 150.000 personnes dans toute la France selon les sources.

"Apaiser les choses". Rappelant que "les policiers font un métier particulièrement difficile", la ministre a souhaité "qu'il y ait de l'apaisement". "Tout le monde a une responsabilité pour apaiser les choses", a insisté Myriam El Khomri qui doit présenter son projet de loi le 24 mars en conseil des ministres. "J'entends bien qu'il n'y a pas unanimité de l'ensemble des organisations syndicales mais notre pays doit avancer et je porte (cette réforme) avec beaucoup de conviction et de détermination."